Nos actions

Horizon

Convaincus que la population migrante est une chance pour la France, le Fonds de dotation Merci mène depuis 2018 une réflexion collaborative en vue de repenser l’accueil des populations réfugiées. C’est ainsi qu’est né « Horizon ».

Le projet Horizon consiste à rénover ou construire un village avec des personnes réfugiées et non-réfugiées qui, grâce à leurs savoir-faire, participeront au développement d’activités économiques, sociales et culturelles, répondant aux besoins d’un territoire.

Le Fonds de dotation Merci a l’ambition de prouver par l’exemple qu’une autre forme d’accueil est possible, différente des traditionnels centres d’hébergement temporaire.

« Horizon » est un village multiculturel peuplé d’habitants réfugiés et non-réfugiés qui s’y installeront durablement.

On ne parle pas ici de charité, mais de bâtir un avenir commun avec des hommes et des femmes qui, chacun avec leur singularité, apporteront à ce territoire : proximité, mobilité, emploi, diversité, éducation, santé, culture…

Arche de Noé des temps modernes, ce village pionnier a pour objectif de devenir un modèle duplicable.

Horizon cherche actuellement son premier lieu d’implantation.

Dans le cadre de ce projet, le Fonds de dotation Merci agit en tant qu’opérateur. Cependant, de sa conception à sa mise en œuvre, le Fonds de dotation Merci s’appuie sur des compétences multiples en mobilisant autour de lui un réseau d’experts (architecte, juriste, psychologue, chercheur-enseignant, sociologue, artiste…), d’organisations spécialistes de l’accueil des populations migrantes, d’élus locaux, et de personnes réfugiées ou en demande d’asile en France.

CARACTÉRISTIQUES

• Horizon propose une solution innovante par son approche globale, en permettant de concilier accueil, logement, inclusion, mixité, éducation, emploi, santé et culture dans un même dispositif.

• Horizon a été pensé pour favoriser l’accueil des personnes réfugiées, mais aussi pour encourager le développement économique d’une région. Ces deux objectifs se complètent et se servent mutuellement.

• L’accueil de cette population est une chance, tant sur le plan humain qu’économique, puisqu’il fera renaître des métiers abandonnés, permettra potentiellement à une école de ne pas fermer ses portes et assurera le maintien de commerces et d’exploitations agricoles dans la région.

• La pérennité de ce village sera assurée à moyen terme par l’émancipation économique de ses habitants.